Vous êtes abonné à la revue TEC ? Identifiez-vous pour accéder aux contenus qui vous sont réservés.
Quelles mobilités pour les personnes vulnérables ?

Quelle mobilité géographique des travailleurs ?

– VERSION INTÉGRALE DE L’ARTICLE – 

Un rapport mené par l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS)[1] identifie les principaux freins à la mobilité géographique des travailleurs et fait un certain nombre de propositions pour faire de cette mobilité géographique « l’un des axes de la politique d’accès et de maintien dans l’emploi ». Synthèse et analyse. 

 

Par Valérie Dreyfuss – Déléguée Générale Laboratoire de la Mobilité Inclusive

 

 

« Inciter davantage, le demandeur d’emploi à élargir son périmètre de recherche d’emploi » et améliorer l’efficacité des différentes aides à la mobilité. Telles sont les deux principales recommandations de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et de l’Inspection générale des finances (IGF) pour faire de la mobilité géographique « l’un des axes de la politique d’accès et de maintien dans l’emploi« .

La suite de cet article issu de Privé : TEC 235 est réservée aux abonnés.


Vous êtes abonné ? Connectez-vous pour y accéder.

Connexion à votre compte

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné ? Vous pouvez vous abonner en ligne ou acheter en ligne Privé : TEC 235 pour y accéder

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies indispensables à son fonctionnement ou permettant d'établir des statistiques de visite anonymes. OK