Vous êtes abonné à la revue TEC ? Identifiez-vous pour accéder aux contenus qui vous sont réservés.
Quelles mobilités pour les personnes vulnérables ?

Le rôle central de l’usager

– VERSION INTÉGRALE DE L’ARTICLE –

Avec ses membres partenaires, le CEREMH, centre de ressources et d’innovation mobilité handicap situé dans les Yvelines, accompagne la conception et le déploiement de solutions innovantes favorisant la mobilité des personnes en situation de handicap quel que soit l’origine de cette situation. Sa structure en Living Lab lui permet d’être un relais des mobilités inclusives.

Par Eric Monacelli – LISV/UVSQ [1], Président du CEREMH

 

Des solutions de mobilité pour tous

Une « ville inclusive » tend à réduire la dynamique d’exclusion. Elle agit comme un élément essentiel de la pleine participation sociale de tous. En ce sens, la mobilité est un élément essentiel. Elle est un enjeu primordial dans la participation de chacun. Pour un usager, la mobilité est souvent un processus discontinu, constitué d’une suite d’obstacles qu’il doit réussir. Afin de disposer d’une mobilité adaptée pour tous les besoins et pour tous les usagers,  l’innovation devient alors un enjeu de société. Promouvoir une telle mobilité pour tous impose d’agir sur l’ensemble des leviers avec l’ensemble des acteurs. Pour ce faire, il est clair qu’il faut disposer de plateformes communes avec des mécanismes d’innovation. Ce sont des lieux laboratoires qui favorise le partage de connaissances et de tests. Les bonnes pratiques doivent être capitalisées.

La suite de cet article issu de TEC 235 est réservée aux abonnés.


Vous êtes abonné ? Connectez-vous pour y accéder.

Connexion à votre compte

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné ? Vous pouvez vous abonner en ligne ou acheter en ligne TEC 235 pour y accéder

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies indispensables à son fonctionnement ou permettant d'établir des statistiques de visite anonymes. OK