Vous êtes abonné à la revue TEC ? Identifiez-vous pour accéder aux contenus qui vous sont réservés.
Comment harmoniser ?

Transports de matières dangereuses : le rôle des tiers de confiance

Avec la numérisation des documents de bord, les échanges de données entre professionnels du transport routier international, chauffeurs, autorités et exploitants routiers, permettraient des gains substantiels dans la productivité et la fiabilité des contrôles, dans l’efficacité des interventions des secours, dans la prévisibilité des trajets et des arrêts sur les infrastructures concernées. L’obstacle principal est le respect de la confidentialité de ces données qui, croisées, ont une valeur commerciale élevée. Selon plusieurs travaux de recherche et plusieurs expérimentations européennes, la solution passerait par une réforme institutionnelle et l’introduction de tiers de confiance facilitant les échanges mais protégeant les intérêts des uns et des autres.

Par JEAN-PHILIPPE MÉCHIN – Adjoint au chef du groupe Transports Intelligents Télécommunications Cerema Sud-Ouest

La suite de cet article issu de TEC 234 est réservée aux abonnés.


Vous êtes abonné ? Connectez-vous pour y accéder.

Se connecter à votre compte

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné ? Vous pouvez vous abonner en ligne ou acheter en ligne TEC 234 pour y accéder

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies indispensables à son fonctionnement ou permettant d'établir des statistiques de visite anonymes. OK